4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 18:00

Un an après la disparition de Mr Stéphane Hessel, l'actuel Ministère des Affaires étrangères tient à honorer la mémoire de ce diplomate et de son bel engagement au service des "Droits de l'Homme".

Enseignant alors à l'étranger, j'avais eu l'occasion de rencontrer M. Hessel lorsqu'il était en déplacement en Afrique et que j'y enseignais. J'espère que l'attention que M. Hessel portait à promouvoir l'enseignement de la langue française se poursuivra en Afrique.

J'y suis particulièrement sensible puisque j'ai enseigné moi-même pendant 13ans, en Algérie (cinq ans),en Côte d'Ivoire (2 ans), puis au Maroc (6 ans à Fès).

J'ai toujours été satisfait d'avoir pu bénéficier de l'intéressant avantage de découvrir la culture de chacun de ces pays en y vivant dans la proximité des jeunes qui sont les acteurs qui réalisent les progrès d'aujourd'hui

C'est un grand avantage d'avoir collaborer avec des professeurs originaires de ces pays et d'avoir pu discuter très librement avec eux des traditions, des cultures, des ressources locales, de l'histoire passée, présente et avenir de ces jeunes pays africains.

J'ai rapporté de chacun de ces pays biens des souvenirs, et beaucoup d'objets artistiques.

Partager cet article

Repost 0

commentaires