25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 13:02

Respectons nous dans nos différences !

Au Soudan du Sud, de récents massacres de populations civiles dans la ville de Bentiu, me choquent. La France a exprimé son inquiétude sur la situation des droits de l'Homme au Soudan du Sud. Les enquêtes effectuées par la mission des Nations unies dans cette région ont permis de confirmer que la prise de la ville de Bentiu par des groupes armés les 15 et 16 avril derniers avait donné lieu à des massacres de populations civiles. La France a condamné les meurtres commis sur la base d'une appartenance ethnique, ainsi que l'utilisation de la radio locale pour diffuser des appels à la haine, et même à la violence sexuelle !

Les auteurs de ces "violations organisées" des droits de l'Homme ne devraient-ils pas être traduits devant une justice internationale ?

La France a appelé les pays concernés par ces fléaux à appliquer sans délai un accord de cessation des hostilités inter groupes ethniques et à garantir l'accès humanitaire aux populations civiles locales.

Il est profondément triste de constater qu'aujourd'hui encore, des personnes puissent être considérées comme des objets ou des marchandises achetables et utilisables selon les besoins décidés par le seul acquéreur. Quand la dignité et la liberté de la personne n'existent plus, la responsabilité de ceux qui transgressent ces droits fondamentaux devraient être sévèrement sanctionnés.

Partout dans le monde, il faut veiller à la dignité de chacun, quelles que soient ses origines, sa culture, ses traditions et habitudes, sa religion ou sa non croyance.

Jean BISSON - 25 04 2014

Partager cet article

Repost 0

commentaires