5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 00:01

Je suis sorti et j'ai même repris le volant, après une interruption de près de six mois. Mais la marche me reste un effort, à la fois nécessaire, mais éprouvant. Le printemps n'est pas loin et marcher m'est indispensable pour récupérer mon indépendance. Je reprends aussi mes dossiers en élaboration abandonnés depuis quelques temps dans la mémoire de mon ordinateur.

Je  lis, je remets mon ordinateur à jour, je me régale devant ma cheminée; son feu est un spectacle fascinant. Mais c'est un espace où je vivais depuis près d'un demi siècle qu'il faut me préparer à abandonner. Je ne peux plus l'entretenir. La neige, tombée ces derniers jours, je n'ai plus la force de dégager les accès pour la voiture. Vienne vite le printemps, mais  il faudra vendre cette demeure et trouver un appartement. Ce sera une dure liquidation de nombre de meubles et d'une multitude de choses accumulées sur une longue vie. C'est déjà l'amorce du grand départ...

Jean Bisson - 05 03 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires