20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 23:00

Demain, vous tous qui êtes inscrits sur une liste électorale, ne vous abstenez pas. Voter n'est pas qu'un droit. C'est un devoir citoyen.(1)

L'abstention marquerait certes votre peu d'intérêt pour la gouvernance du pays, mais elle ne sert à rien. Plus, elle bafoue la grandeur démocratique qui propose à chacun la seule égalité parfaite, car le bulletin que vous choisissez compte ni plus ni moins que le bulletin de tel ou tel milliardaire ou que celui du Président de la République en personne!

Si, parmi les 10 candidats, aucun n'a grâce pour vous, vous avez le droit de l'exprimer par un vote blanc: l'enveloppe vide par exemple. Même cela est un vote citoyen. Restez chez soi, en conscience, devrait vous interdire ensuite de vous plaindre que les choses publiques ne sont pas traitées comme vous le souhaitez. 

Et demain soir, faites donc comme moi! Satisfait des résultats, je le fêterai en dégustant un bon Whisky, Ou, dépité que "mon" candidat ait trébuché et soit hors course pour le second tour, je me consolerai avec un vieux Calva de plus de quarante ans d'âge! De toute façon, je me réjouirai d'avoir rempli mon devoir civique. 

Jean Bisson - 21 04 2012

1- Je ne suis pas d'accord avec le Philosophe Onfray qui, dans un article du Monde, pense que l'on peut s'exprimer par l'abstention comme par le vote nul. Dans le vote nul, le citoyen s'est dépléce et a utilisé consciemment un bulletin blanc ou nul. C'est très différent de l'abstention qui est un non-vote, une sorte de boycott de ce POUVOIR dont dispose chaque citoyen. Pour moi, un bulletin blanc ou nul exprime quelque chose: le citoyen dit qu'aucune proposition de le satisfait pleinement. L'abstention est un fourre-tout qui ne signifie rien de précis. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires