28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 09:38

Aujourd'hui, le Saint-Père quitte ses responsabilités de responsabe de l'Eglise Catholique. Ses prédécesseurs, depuis des siècles, attendaient que la mort les emporte. Ne se sentant plus la capacité physique d'assumer la lourde charge de sa responsabilité, Benoit 16 s'est retiré. Il laisse les Cardinaux choisir son successeur. Depuis plusieurs siècles ses prédécesseurs concervaient leur fonction jusqu'à leur mort. C'était parfois les Cardinaux dont le Pape s'était entouré qui secondaient le Chef de l'Eglise quand il était très fatigué.

Je comprends la décision de Benoît XVI.. Je la respecte et je l'en félicite. Je me réjouis de ce retrait volontaire. L'Eglise catholique, dans le tumulte du monde présent a besoin d'une tête efficace, toujours prête à répondre aux sollicitations. Son successeur sera élu en mars. Le nom qu'il choisira peut,  d'entrée, esquisser l'orientation qu'il entend faire prendre à l'Eglise.

L'animation de l'Eglise, c'est d'abord s'entourer d'hommes droits. C'est aussi avoir le courage d'écarter ceux qui se sont rendus indignes - je pense aux trop nombreux pédophiles qu'il faut aider et plaindre, mais qui doivent être écartés des responsabilités dans l'Eglise.

Jean Bisson - 28 02 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires