2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 16:51

Ce matin, lorsque j'ai appris la mort de cet homme, j'ai exprimé ma pensée à ce sujet. j'ignorais alorsq que son corps avait été immergé par le commando américain qui l'avait abattu. Ils ont obéi à un ordre. Je dois dire que je suis choqué par cette procédure.

Un marin mort en mer est traditionnellement confié à la mer ; c'est une tradition. Mais ce choix pour Ben Laden n'a aucune autre raison d'être que de soustraire son corps à ses amis, et, plus sensiblement à ses belliqueux partisans.

Mais c'est ignorer qu’ils sont très sensibles aux rites funéraires qu'exige leur religion. Des rites sont dus au mort; il doit être mis en terre, accompagné de récitation de sourates, et après avoir été rituellement "purifié". Chez les chrétiens, il ne reste de ce rite de purification que l’aspersion d'eau bénite que l'on ne manque jamais de faire dans le "dernier adieu"... Priver des croyants d'un rite tout à fait traditionnel, est plus qu'une grande maladresse, c'est une faute.

Je sais que, pour nombre de musulmans pratiquants, cette frustration rituelle sera ressentie avec la même force que fut condamnée l'utilisation odieuse des fours crématoires qui ont privé des milliers de juifs des rites funéraires au cours de la Shoah.

Se débarrasser ainsi d'un corps n'est pas digne d'un pays qui a signé la charte des "droits de l'homme" !

Jean Bisson 02 05 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires