2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 23:01

Alors que viennent d'être mis en service - dans les grandes villes de Chine, et pour la première fois dans le monde - des distributeurs automatiques d'or où, avec sa carte bancaire, tout un chacun peut retirer jusqu'à 2 kg d'or par jour, le grand patron chinois de la fabrication des  "machines-outils", celles qui ne sont jamais malades et qui n'exigent ni repos ni congés, contrairement à leurs concurrents humanoïdes, est devenu la plus grande fortune de son pays (estimée à 11 milliards de dollars). Cette réussite financière vient de lui valoir une prestigieuse promotion politique : Liang Wengen, vient d'entrer dans l'organisme suprême : le Comité central du Parti ! A quand une réédition du "Petit Livre Rouge" en or massif ? Mao pourrait-il s'indigner dans son mausolée ?

Le communisme allié à la grande finance, n'est-ce pas finalement encore plus fort que notre Sénat, emblématiquement de droite et qui vient de basculer à gauche ?

Mieux vaut sans doute sourire que de s'indigner... Mais le jour où, démocratiquement, la Chine s'éveillera, ne pourrait-il pas en coûter à certains ?

Jean Bisson -  03 10 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires