27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 23:01
Au Liban, les évêques du Moyen Orient se sont réunis du 17 au 20 avril; ils ont réfléchi sur l'engagement que l'Eglise pourrait avoir dans le rétablissement d'un climat de paix. C'est aussi leur manière de préparer le voyage que le Pape devrait faire à Beyrouth en septembre prochain.
Mgr Claudio-Maria Celli, président du Conseil pontifical des communications sociales avait réuni 40 évêques, 30 prêtres et 10 laïcs représentant les Eglises et tous les rites présents au Moyen-Orient.

Le patriarche maronite Béchara Raï a proposé que les outils de communication deviennent un outil de développement d'un «printemps chrétien». Il a souhaité que les «chefs des églises de l’Orient arabe»  insufflent un dynamisme chrétien en harmonie avec leur rôle historique.

Les participants ont décidé la création d’un site dans leurs diocéses afin que «l’Eglise retrouve les jeunes et les chrétiens dans leur milieu, leur culture». Une manière de répondre au souhaits de Benoît XVI rappelant que "le défi de l’Eglise est d’inculturer le message du Salut dans le monde d’aujourd’hui."

Ainsi le web devrait devenir le nouveau "parvis des gentils" en dialogue respectueux et enrichissant avec les autres religions, croyances et non croyances.

Ces orientations réalistes devraient ouvrir les conditions d'un partage fécond et déboucher sur des relations pacifiées entre croyants des divers courants abrahamiques.

Jean Bisson - 28 04 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires