29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 00:01

Le Saint-Siège a affirmé son impartialité dans la crise ivoirienne; les deux parties sont invitées au dialogue et à la recherche d'une solution amiable de cette crise post-électorale.

Les Nations Unies se déclarent « alarmées par les violences occasionnées » ces derniers jours. Selon la Haute Commissaire adjointe aux droits de l'Homme de l'ONU, 173 personnes ont été tuées et près de 500 autres arrêtées dans le pays entre les 16 et le 21 décembre.

Avec la peur, les sensibilités religieuses commencent aussi à fantasmer : des fondamentalistes chrétiens soutiennent Gbagbo, et amalgament « le monde occidental qui serait contre Gbagbo, à ce même Occident qui est contre Israël... Pour eux, ce serait clairement une nouvelle avancée de l'Islam que d'abandonner la Côte d'Ivoire au Musulman Alassane Ouattara et à la Mafia « franc-maçonnique » !

La majorité des pays africains, s'engagent pour que Gbagbo se retire et laisse le pouvoir au président majoritairement élu. Il ne semble pas que ce soit une démarche télécommandée par les USA ou par l'Europe... L'implication politique est elle-même difficile.

A Paris, l'ambassade de Côte d'Ivoire a été investie par des partisans du Président élu et qui demandent à l'Ambassadeur mandaté par l'ex-président de se retirer. En territoire étranger, la France ne peut intervenir. Comment assurer malgré tout la sécurité des « anciens fonctionnaires » ? Position délicate.

Je connais assez la Côte d'Ivoire, pays de la palabre, pour savoir qu'un mauvais accord direct reste toujours un meilleur arrangement qu'une solution imposée de l'extérieur, pire, de l'ex-colonisateur ! Il faut toujours respecter la culture d'un pays et faire confiance à la sagesse des vieux. C'est pourquoi tout discours d'un chef d'État occidental est une maladresse diplomatique perçue d'ailleurs comme une agression. Et Sarkozy s'est montré très maladroit en posant un ultimatum avec une date, se ridiculisant par cette menace qu'il est impossible de concrétiser.

Jean Bisson – 29 12 2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires