8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 17:33

Oui, déjà 40 ans que disparaissait le Général de Gaulle, monstre sacré de la politique.

Je n’ai pas toujours apprécié sa politique, mais je lui sais gré pour son honnêteté et pour l’idée qu’il avait de la France et de la grandeur du service de la patrie.

Je lui suis également reconnaissant d’avoir eu le courage de mettre fin à la tradition coloniale en Afrique et d’avoir, quoique tardivement, permis à l’Algérie d’accèder à l’indépendance.

Il a connu la solitude, non seulement durant ses années de résistance à Londres, mais aussi lorsqu’il était au pouvoir à Paris… Sa mémoire devrait rester celle d’un des plus grands serviteurs de l’Etat du siècle dernier. Et s'il était profondément chrétien, il n'a jamais failli, dans ses mandats politiques, au respect absolu de la laïcité de l'Etat, laïcité dont il était aussi le garant.

Jean Bisson - 08 11 2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires