19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 23:00

Quand les Kibboutz, fondés, à leur création, pour être des lieux communautaires de vie et de travail, deviennent des entreprises économiques où prime la rentabilité, quand, ces entreprises, pour faire tourner leurs immenses potentiels, font venir quotidiennement des camions de Palestiniens comme manœuvres et les renvoient chaque soir, que peut-on penser de ce dérapage idéologique ?

Quand on apprend qu’un Vice-Ministre israélien des Affaires étrangères, a fait placer une chaise basse pour recevoir son homologue turc et ainsi l’humilier publiquement - si j’avais été à la place de cet hôte, je pense que je serais resté debout -, comment ne pas être choqué par une telle énormité ? La Turquie était le seul pays – à forte densité musulmane – à avoir noué avec Israël des rapports privilégiés !

Je n’invente rien. Je viens de lire ces informations dans le très sérieux quotidien catholique « La Croix », qui n’est pas habitué à publier des informations non contrôlées Je crains que les dirigeants d’Israël ne soient en train de perdre la tête, de perdre toute raison, de s’éloigner de plus en plus des règles internationales d’humanité.

Je crains que ce pays d’Israël ne soit engagé dans une perversion idéologique telle que plus rien ne puisse arrêter son enfermement dans l’enfer de la peur, de la haine et de l’égoïsme … Je n’ignore pas non plus que nombre de Palestiniens ne sont pas des saints et que le fanatisme islamiste existe. Mais s’il se développe, c’est, j’en suis convaincu, alimenté par l’intransigeance d’Israël.

Quelques juifs, en Israël et surtout dans la diaspora, tentent des mises en garde…   Mais ils ne sont guère entendus ! Je suis donc très pessimiste. Ce conflit israélo-palestinien finira mal.

Jean Bisson – 20 06 2010

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires