2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 23:01

Il serait question de changer l'article premier de notre constitution !

" ARTICLE  PREMIER.   La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances.  Son organisation est décentralisée. La loi favorise l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu'aux responsabilités professionnelles et sociales."

En effet, cet article parle bien de "race' et serait donc raciste...

Je trouve très étrange ce besoin de nier que tous les humains n'aient pas la même couleur de peau ! Pour moi, quoique daltonien, je trouve plutôt sympathique qu'il y ait des Noirs, des Blancs et des Jaunes. Qu'on nomme cela pour en parler trois races, quel mal y a-t-il ? Je ne le vois pas.

Par contre, lorsqu'on compare et que l'on classe, lorsqu'on prétend qu'une race est supérieure ou inférieure, alors là, oui c'est du racisme.

Lorsque Hitler, dans son trop fameux "Mein Kempf" (1) érige les Aryens en race supérieure, c'est du racisme à l'état pur. Et on en a mesuré l'abjecte conséquence que fut la révoltante "shoa"!

En France, qu'il y ait aujourd'hui un racisme d'extrême-droite envers les étrangers et surtout envers les maghrébins dits arabes (certains sont berbères...), c'est une évidence. Qu'il y ait un racisme anti-juif global et assez répandu est tout aussi évident. Sans généraliser, peut-on tenter d'en entrevoir les causes?

Economiquement et socialement, les Juifs, intelligents et travailleurs, doués aussi bien dans les arts que dans les affaires, réussissent souvent bien dans la vie. Leur succès et la relative opulence qu'ils en tirent peuvent évidemment leur attirer des ennemis. Mais leur force, me semble-t-il, s'accroît surtout par leur naturelle solidarité. Tout cela attire sans doute envie et jalousie à leur égard. 

J'ai tout de même l'impression que l'extrême droite française, en particulier, mais sans en avoir l'exclusivité,  nourrit un racisme très primaire contre  les "arabes"... Séquelles de la guerre d'Algérie et d'un certain colonialisme?

Très curieusement, Juifs et Arabes, descendant de la branche sémitique d'Abraham, sont donc des rameaux différents de la même race blanche ! 

Les Noirs vivant en France sont-ils mieux lotis? N'entend-on pas dire qu'ils sont paresseux et qu'un rien les amuse? Quant aux Jaunes, qui me sembleraient les mieux admis dans l'hexagone, leur gentillesse masquerait une certaine fourberie et une légendaire cruauté... Ce racisme là, même s'il fait sourire, est intolérable. 

Comment lutter contre de telles inepties, contre ce racisme de clichés et qui s'applique aussi aux Roms comme il s'est autrefois appliqué aux Espagnols, aux Italiens, aux Turcs, aux Allemands comme aux Anglais. Ne descendons pas jusqu'aux régionalismes qui opposent Bretons et Normands, Alsaciens et Lorrains, Parisiens, Chtis, Corses, Comtois, etc.

Ne faut-il pas se réjouir d'être chacun différent, de jouir de traditions locales et de cultures complémentaires et variées? Fuyons la standardisation.  Réjouissons-nous de la diversité !

Jean Bisson - 03 04 2012 

1 -J'ai relu récemment quelques chapitres de ce monstrueux livre raciste '"Mon combat" dans lequel l'auteur fait l'apologie de la race aryenne comme "la race supérieure". Un tel état d'esprit, ne reposant sur aucune base, garde  hélas encore aujourd'hui des adeptes.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires