11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 00:01
Le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, a déclaré qu’il était très préoccupé par la décision de l'académie d'Al Azhar du Caire (Egypte) de suspendre ses rencontres avec le Vatican. « Nous désirons bien comprendre quels sont les motifs qui ont pu pousser le Conseil de l'Académie des recherches islamiques d'Al Azhar à ‘geler', le 20 janvier dernier, le dialogue avec nous », a-t-il affirmé. « Je pense qu'une lecture attentive des paroles de Benoît XVI dans son message pour la Journée de la paix 2011, ainsi que son discours au Corps diplomatique du 10 janvier, pourrait aider à dissiper les malentendus ». Le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux a rappelé l'importance de rester fidèles à la ligne de Nostra Aetate, qui exhorte « à oublier le passé et à s'efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu'à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté ». « Et cela est valable pour tous », a-t-il affirmé.

Origine ; Agence Zénith - Rome

Jean Bisson 11 02 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires