2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 00:00

L'un des noms utilisé pour s'adresser à Dieu, dans l'Islam, est "le Miséricordieux". N'est-ce pas sur cette belle idée que devrait s'articuler tout dialogue interreligieux? La miséricorde du Dieu d'Abraham est naturellement présente en Jésus et donc devrait l'être en tous ses disciples... D'ailleurs, la prière que le Nazaréen a légué à ses disciples traduit bien la miséricorde du Dieu-Père, dans la supplique : "pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé!" C'est là toute la bonté souveraine du Père, toujours prêt à oublier nos ingratitudes !

 

Tout croyant fidèle au Dieu d'Abraham reconnait la même nécessité de pardonner et de se réconcilier, comme règle première  en relations humaines. Lorsque les fils d'Abraham appliqueront cette mutuelle exigence dans les rapports interreligieux, une route de respect sera concrètement ouverte et conduira à la paix.

 

Jean Bisson - 02 03 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires