28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 23:01

J'aime les indignations de Jacques Noyer, évêque émérite d'Amiens, un vieux sage qui s'est épanoui dans la liberté apportée par une lecture ouverte de Vatican II.

Voici deux citations que je lis dans le dernier Témoignage Chrétien : "La Bible nous parle d'un Dieu qui se nomme ;"Je suis, j'existe". Au chapitre 8 de St Jean, Jésus dit :" Croyez que je suis". Le suivre, ce n'est pas fermer les yeux. Le suivre, c 'est s'éveiller à sa parole, c'est sortir du tombeau, c'est décider, c'est assumer ses responsabilités. C'est dire à notre tour : "Je suis"."

Et de conclure son billet : "Si l'Eglise n'accueille plus les indignations, les urgences, les inventions que ses membres font entendre comme des cris de foi, elle n'est plus qu'une institution morte."

Voilà des paroles de foi, des révoltes fécondes qu'on aimerait entendre plus souvent dans nos églises !

Jean Bisson - 29 04 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires