12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 12:12

The end ! Claude Chabrol vient de nous quitter, tournant la dernière séquence d’une vie de 80 années, parcours ardemment consacré au cinéma. Dès 1959, avec le Beau Serge, il obtient le prix Jean Vigo, puis se succéderont plus de 80 films, dont une bonne vingtaine pour la Télévision. Réalisateur certes, mais aussi comédien, Chabrol avait épousé cette passion de l’image qui dénonce les injustices de notre société. Son œuvre variée, vigoureuse, toujours attachante, brosse une chronique de l’évolution du monde au cours de ses  60 ans de carrière. Sa position critique de la société bourgeoise en avait fait le porte-drapeau de ceux qui luttent contre les injustices et, logiquement, il n’avait pas que des amis !

C’est un grand du cinéma qui disparaît. Son œuvre reste et restera le témoignage d’une éthique : « halte aux faux-culs ».

Jean Bisson 12 09 2010  

Partager cet article

Repost 0

commentaires