16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 00:02

Dans la Bible, dans la tradition évangélique, dans l’Eglise Catholique (le nombre des "Saintes" en témoigne), les femmes ont ainsi tenu une très large place. Elles sont même au cœur de toute la vie sociale. Cette suite de brèves a tenté de mettre en lumière la présence féminine et la dignité des femmes dans la tradition religieuse judéo-chrétienne. Je n’ai pas abordé la place de la femme dans l’Islam, malgré ma fréquentation du Coran et près de 15 années passées  en terres d'Islam, je ne me sens pas assez féru pour risquer cette exploration ! Mais je peux témoigner, qu’en leurs foyers, les Musulmanes sont très souvent souveraines dans leur domaine !

Je conclus cette série par un extrait de l’Evangile de Luc ( Lc 8, 1-3 ) et son commentaire publié par Jean-Paul II.

 « Jésus passait à travers villes et villages, proclamant la Bonne Nouvelle du règne de Dieu. Les Douze l'accompagnaient, ainsi que des femmes qu'il avait délivrées d'esprits mauvais et guéries de leurs maladies : Marie, appelée Madeleine (qui avait été libérée de sept démons), Jeanne, femme de Kouza, l'intendant d'Hérode, Suzanne, et beaucoup d'autres, qui les aidaient de leurs ressources. »  (Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris)

Commentaire du Pape Jean-Paul II ( in Mulieris dignitatem, § 27)

«  Dans l'histoire de l'Église, dès les premiers temps, il y avait aux côtés des hommes de nombreuses femmes pour qui la réponse de l'Eglise-Épouse à l'amour rédempteur du Christ-Époux prenait toute sa force expressive. Nous voyons tout d'abord celles qui avaient personnellement rencontré le Christ, qui l'avaient suivi et qui, après son départ, « étaient assidues à la prière » (Ac 1,14) avec les apôtres au Cénacle de Jérusalem jusqu'au jour de la Pentecôte. Ce jour-là, l'Esprit Saint a parlé par « des fils et des filles » du Peuple de Dieu... (Ac 2,17; Jl 3,1). Ces femmes, et d'autres encore par la suite, ont eu un rôle actif et important dans la vie de l'Église primitive, dans la construction, depuis ses fondements, de la première communauté chrétienne et des communautés ultérieures, grâce à leurs charismes et à leurs multiples manières de servir... L'apôtre Paul parle de leurs « fatigues » pour le Christ : celles-ci montrent les divers domaines du service apostolique dans l'Église, en commençant par « l'Eglise domestique ». En effet, la « foi sans détours » y passe de la mère aux enfants et aux petits-enfants, comme cela a eu lieu dans la maison de Timothée (2Tm 1,5).

La même chose se renouvelle au cours des siècles, de génération en génération, comme le montre l'histoire de l'Église. L'Église, en effet, en défendant la dignité de la femme et sa vocation, a manifesté de la gratitude à celles qui, fidèles à l'Evangile, ont participé en tout temps à la mission apostolique de tout le Peuple de Dieu, et elle les a honorées. De saintes martyres, des vierges, des mères de famille ont témoigné de leur foi avec courage et aussi, par l'éducation de leurs enfants dans l'esprit de l'Evangile, ont transmis la foi et la tradition de l'Église... Même face à de graves discriminations sociales, les saintes femmes ont agi librement, rendues fortes par leur union avec le Christ...

De nos jours encore, l'Église ne cesse de s'enrichir grâce au témoignage de nombreuses femmes qui épanouissent leur vocation à la sainteté. Les saintes femmes sont une incarnation de l'idéal féminin ; mais elles sont aussi un modèle pour tous les chrétiens, un modèle de « sequela Christi », de la vie à la suite du Christ, un exemple de la manière dont l'Église-Épouse doit répondre avec amour à l'amour du Christ-Époux. »

 Cette réflexion de Jean-Paul II n’éclaire-t-elle pas le rôle éminent que, dès l’époque contemporaine de Jésus, les femmes ont tenu auprès du Christ et dans l’Eglise ? Cette suite de brèves n’a pas épuisé le sujet ! Si un lecteur souhaitait ajouter une page, sur une « femme de Bible » dont je n’ai pas parlé, qu’il me communique son texte ; je l’ajouterai volontiers à ce dossier.

Jean Bisson –  16 10 2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires