9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 23:04

Aujourd’hui, l’Eglise célèbre la fête du « Cœur-Sacré de Jésus ». Le cœur du Crucifié fut en effet percé d’un coup de flèche. Et une française, devenue Sainte, est à l’origine de ce culte. A Rome, cette année, l e Pape en profitera pour clore l’année sacerdotale, ce 10 juin. C'est aussi lors de la solennité du Sacré-Coeur de 2009 que Benoît XVI avait ouvert l'an dernier l'Année sacerdotale, à l'occasion des 150 ans de la « naissance au ciel » curé d ‘Ars. La  présence de la relique du coeur de saint Jean-Marie Vianney était présenbte à Rome pour cette circonstance. Ce détail m’avait intéressé car, dans la chapelle dont je suis l’animateur et où je joue le rôle de conservateur, j’ai parmi les centaines de reliques et reliquaires, une enveloppe dans laquelle – selon la belle écriture qui la paraphe – se trouve le « morceau de coton hydrophile ayant servi à essuyer le scalpel utilisé pour l’ablation du cœur de Jean Maire Vianney, curé d’Ars » !

Jean Bisson – 10 06 2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires