16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 23:01

C'est en 1673 que Jésus apparaît (1) pour la première fois à Marguerite-Marie Alacoque pour déplorer l'indifférence des hommes à son égard. Il lui confie la mission de répandre la dévotion à l'égard de son cœur qui a tant aimé les hommes.

Avant même les révélations reçues par Marguerite-Marie (2), Saint Jean Eudes s'était fait l'initiateur d'un culte liturgique des "Cœurs de Jésus et de Marie".

Pendant des années, Marguerite-Marie n'a rencontré que réprobations de la part des religieuses qui la prenaient pour une exaltée. Mais, peu à peu, son ardente spiritualité, inspirée par l'amour du Christ, finira par gagner toute la communauté. Ce culte liturgique se répandit progressivement à toute l'Eglise.

Marguerite-Marie allait donner à ce culte du Sacré Cœur une impulsion importante qui contribua à neutraliser l'influence quelque peu sclérosante du jansénisme. Ce fut l'origine d'un certain renouveau spirituel pour l'Eglise catholique.

La fête du Sacré-Cœur de Jésus est une célébration mobile fixée le vendredi de la 3ème semaine après la Pentecôte. En 2012 c'était le vendredi 15 mars.

Jean Bisson -  17 06 2012

1- A part ses apparitions auprès des Apôtres, événements relatés dans les Evangiles, il semble qu'aucune "visions" de Jésus n'ait été clairement reconnue par l'Eglise catholique. Ce qui n'exclut pas un dialogue voire une  présence spirituelle. Devant un crucifix, devant le "Saint Sacrement (hostie consacrée), certains témoignent avoir reçu ou entendu un message christique.

2- Parmi les très nombreux reliquaires présentés à la chapelle d'Ecole, conservatoire diocésain d'art sacré, est exposée une chasse contenant une relique de Ste Marguerite-Marie Alacoque.

Partager cet article

Repost 0

commentaires