2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 23:02

On connait la réussite du clan de Joseph en Égypte. On a vu comment succès, puissance et richesses ont comblé, en Égypte, cette tribu d'Hébreux. D'autres étrangers sont aussi venus s'installer dans cet eldorado qui ne connaît jamais famine. Et cela n'a pas duré deux fois sept ans (durée symbolique), mais plus d'un siècle et demi, sans doute. Bien avant le long règne de Ramsès 2, et encore après.

Mais précisément au début du règne de Ramsès, les Égyptiens commencent à être jaloux de ces étrangers devenus si riches et si puissants... Pharaon va peu à peu soumettre ces étrangers à des impôts et à des corvées de plus en plus lourdes. Il en arrivera même à faire noyer les nouveau-nés mâles, pour réduire cette population étrangère envahissante. Racisme et xénophobisme étaient nés.

Une femme juive , pour sauver son fils, eut l'idée de repérer sur le Nil, l'endroit où se baignait la fille de Pharaon. Elle prit le risque de confier son fils aux eaux du fleuve qui conduisirent le frêle berceau flottant jusqu'au lieu de la baignade. Et c'est ainsi que le bébé, par ailleurs très beau, fut recueilli et élevé, comme un prince, par la fille de Pharaon. Le petit fut appelé Moïse.

Jean Bisson 03 05 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires