24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 23:01

Le "livre de Néhémie" est le seul document qui nous présente ce juif, fils de Hakhalia, originaire du royaume de Juda et vivant à la cour du roi de Perse (1). Il y occupe la place importante de "grand échanson" (2), mais il est proche conseiller du souverain dont il a su gagner l'amitié. Un jour, le roi, le trouvant en tenue de deuil et très affligé, lui en demande la cause. Néhémie lui avoue qu'il porte la tristesse d'avoir appris par son frère l'état misérable des Juifs de Jérusalem qui n'arrivent pas à reconstruire murailles, portes et tours de guet nécessaires pour assurer leur protection. En effet, plusieurs tentatives précédentes ont échoué à cause de l'opposition des Samaritains, des Ammonites et de diverses autres tribus arabes voisines.

Arthaxerxès, touché par l'abattement de Néhémie lui accorde un congé pour aller résoudre ce qui le préoccupe et il lui ouvre des crédits officiels pour l'acquisition de matériaux. Néhémie, prudent, visitera Jérusalem de nuit puis prendra 42 contacts parmi les familles sacerdotales. Malgré ces précautions, les adversaires de ce projet s'inquiètent et se mobilisent. Néhémie engage des maçons mais il leur fournit, outre pelles et truelles, des armes pour se défendre le cas échéant. L’enthousiasme des habitants est grand, si bien que - selon la Bible - tous les travaux de fortification sont terminés en 52 jours (3).

Mais Néhémie, les fortifications achevées, n'en restera pas là. Il va tenter d'introduire des réformes. La plus urgente, c'est de rendre leurs terres aux paysans qui les ont hypothéquées au temps des disettes. Il semblerait qu'il ait effectué un recensement pour mettre en lumière les généalogies des vrais descendants de la tribu de Juda. Dans le domaine religieux, Néhémie visera à redonner vigueur à la loi de Moïse, en réaffirmant le respect du Sabbat, et surtout en instaurant une taxe au profit de l'entretien du Temple et pour le financement du culte qui est rendu.

Néhémie fut le dernier "gouverneur" affecté par le roi de Perse à Jérusalem. Il y mourut, laissant dans la Ville Sainte, une communauté juive vivante et bien ancrée dans son temps.

Jean Bisson – 25 10 2011

1- Il s'agit d’ARTHAXERxES 1er,  roi de Perse, résidant alors au palais de Suse.

2- L'échanson est le haut dignitaire responsable des caves royales.

3- 42 familles et 52 jours : quel est le sens symbolique de ces nombres dont aucun, dans la Bible, n'est donné au hasard ? Je n'ai pas le temps ajourd'hui de mener les investigations nécessaires. Quand j'en aurai percé le mystère, j'ajouterai ces nombres dans ma rubrique "symbolisme des chiffres" !

Partager cet article

Repost 0

commentaires