16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 00:01

Le 12 février, près de Bagdad, un sanglant attentat a tué plus de 30 pèlerins chiites rentrant de cette ville sainte et en a blessé une trentaine. Ils venaient d’assister à SAMARRA aux funérailles d’un imam réputé. C’est un kamikaze qui s’est fait exploser en montant dans leur car à l’occasion d’un arrêt à une station service.

Samarra est la ville où sont enterrés 2 imams (Ali al-Hadi (827-868) et Hassan al-Askari (847-874), tout spécialement  vénérés par les Chiîtes.

En février 2006, un attentat avait gravement endommagé le mausolée où reposaient les  vénérables imans et cette destruction avait entraîné de telles violences qu’on put alors parler de plusieurs de dizaines de milliers de victimes.

Affligeant cadeau d’anniversaire que ce nouvel attentat !

Comment faire comprendre à des fanatiques – qui n’ont rien à perdre en ce monde puisqu’ils ne possèdent rien et qui ont l’esprit « chauffé » par des orateurs criminels – comment leur faire admettre qu’un attentat est lâche et odieux, qu’aucune mort ne peut honorer Dieu, et que Dieu, celui d’Abraham et des Juifs, celui de Jésus et des Chrétiens, comme celui de Mahomet et des Musulmans, bref que le Dieu Unique ne peut admettre et se réjouir de tels crimes ?

Jean Bisson -  16 02 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires