24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 23:01

Le Coran évoque Adam, Noé, Abraham, Loth, Joseph et ses frères, Moïse, David, Salomon, Jean-Baptiste, Marie, Jésus. La pensée islamique semble distinguer prophètes et envoyés: le prophète est celui qui reçoit un message de Dieu et le proclame (1); l'envoyé reçoit de Dieu une mission: transmettre aux hommes un Livre, une Loi religieuse, une règle de vie qui conduit sur la "voie droite". L'Envoyé a donc une mission de guide religieux pour l'humanité. Le Coran ne présente pas une histoire de l'humanité, mais il privilégie les grandes figures de cinq Envoyés: Noé, Abraham, Moïse, Jésus et Muhammad.

Noé, premier Juste reconnu par Dieu, s'embarque sur l'arche avec sa famille Et l'Eternel lui renouvelle son alliance après le déluge.

Abraham, autre modèle de foi au Dieu Unique, reconstruit avec Ismaël le temple sacré de la Kâ-aba à La Mekke (2). Il reste le modèle de l'obéissance à la volonté divine par son acceptation de sacrifier à l'Eternel son fils Isaac.

Moïse, "le prophète des signes", est celui qui a cru sans avoir vu Dieu, mais qui a reçu le plus de messages et de signes: Dieu lui parle notamment par le buisson ardent (Coran 28, 29-30 et Coran 7, 143).

Jésus (3) est reconnu comme né du souffle de Dieu en Marie (Coran 21, 94 ;  66, 12 et  19, 16-19). Il est annoncé par Jean-Baptiste (Coran 3, 38-41 et 19, 1-15). "Jésus n'est qu'un serviteur auquel nous avons accordé notre faveur et que nous avons proposé en exemple aux fils d'Israël" dit le Coran (43, 59). Jésus opère des miracles, guérit des malades et ressuscite des morts; mais les Juifs ne veulent pas le suivre et le font condamner à mort par crucifixion. Mais Dieu le sauvera en l'élevant au ciel où il réside,  jusqu'à la fin du monde. Alors Jésus redescendra sur terre pour présider le "Jugement dernier" au nom de Dieu. (cf. Coran 3, 55-57; 4, 157-158; 5; 117; et 43, 61). (4)

Muhammad, enfin, se définit ainsi dans le Coran: "Que suis-je, sinon un mortel et un apôtre?" (Coran 17, 95). Aux sceptiques et à ses adversaires voici sa réponse: "Dis-leur: Je n'ai aucun pouvoir de me procurer ce qui m'est utile ou d'éloigner ce qui m'est nuisible qu'autant que Dieu le veut. Si je connaissais les choses cachées, je deviendrais riche et aucun mal ne pourrait m'atteindre. Mais je ne suis qu'un homme chargé d'annoncer et d'avertir." (Coran 7, 188).

Voilà donc, pour l'Islam, les 5 grands messagers du Dieu Unique et leur place dans le dialogue entre le Dieu Unique et l'humanité. 

Jean Bisson - 25 05 2012 

1- La proclamation de la "Parole de Dieu", pour l'Islam, n'est pas réservée à un peuple particulier, elle a une portée universelle.

2- Le premier temple aurait été détruit par le déluge au temps de Noé... La célèbre 'pierre noire' aurait été apportée par des Anges.

3- En arabe "Aïssa", est un prénom souvent porté par des Musulmans.

4- Il faut préciser que Jésus, pour l'Islam, n'est qu'un homme parmi les prophètes. Mais sa mission ne s'accomplira qu'à la fin des temps puisqu'il présidera le Jugement dernier. Une tradition orientale veut que ce retour se fasse dans la cour de la grande mosquée de Damas où est encore conservé le reliquaire de la tête de Jean-Baptiste. Je me suis recueilli, il y a bien des années, avec émotion dans cette superbe mosquée, devant ce fameux reliquaire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Moussa 20/10/2016 14:27

حسن