5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 00:01

D'amis, lecteurs ou non de ce blog, je reçois souvent des réactions sur l'actualité. En voici une concernant l'évolution de l'Islande, ce tout petit pays insulaire, au grand nord de notre Europe malade. Une ile volcanique où cohabitent glaciers, geysers d'eaux bouillantes et feu des entrailles de la terre. Une île dont les citoyens, dans le silence médiatique, ont décidé de prendre en main leur destinée politique, comme ils maitrisent les rudes conditions naturelles de leur horizon polaire.

 

En effet, selon une information vérifiée sur :

http://www.assemblee-constituante.fr/index.php/post/2012/01/16/Nouvelles-islandaises

les citoyens islandais, dès 2008, constatant  la crise économique déjà universelle et l'endettement énorme de leur pays, ont renvoyé leurs dirigeants politiques, nationalisé la principale banque locale, exigé la rédaction d'une nouvelle constitution, et mis en procès les hommes politiques et les banquiers qui étaient en place avant ce grand nettoyage !

Assez curieusement, si les média parlent abondamment des crises financières, des dettes catastrophiques de nombreux pays, des idéologies extrémistes, des printemps arabes, comment expliquer le silence total sur les réformes - sans doute positives - qui se sont enchaînées en Islande ?

Rien sur le référendum pour que le peuple puisse se prononcer sur les décisions économiques fondamentales. Silence sur l'emprisonnement des responsables politiques et financiers en fonction avant la crise. Pas un mot sur la réécriture et l'adoption d'une constitution nouvelle élaborée par les citoyens. Que cache un tel mutisme médiatique? Y aurait-il un exemple à taire, de peur qu'il ne montre un chemin possible, une révolte dangereuse pour ceux qui ont les manettes du pouvoir, de l'avoir, de l'économie...

 

Le peuple islandais a donné une leçon magistrale, non seulement à l’Europe mais au monde. Il a osé briser le système capitaliste qui l'avait conduit à sa perte. N'est-ce pas là une belle leçon de démocratie? Et si, fin avril, nous nous inspirions de nos voisins de nord?

 

Jean Bisson -  05 03 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires