18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 23:01

La joie engendrée par la libération de Shalit, ce jeune israélien innocent séquestré pendant des années, la joie célébrée à l'occasion des libérations, déjà réalisées pour certans et à venir pour d'autres centaines de palestiniens condamnés pour participation à des manifestations anti-israéliennes, toutes ces joies ne doivent pas cependant faire oublier les actes de vandalisme perpétrés très récemment dans la région de Tel-Aviv contre des sépultures chrétiennes et contre une mosquée musulmane (1).

Les autorités israéliennes lutteront-elles contre ces attaques visant des sites religieux ? Les auteurs et les commanditaires de ces actes seront-ils punis ? Une campagne sera-t-elle organisée pour lutter contre le fanatisme anti-religieux et plus particulièrement contre les actes d'hostilités anti-chrétiennes et anti-islamiques ?

La paix ne se construira ni sur la haine, ni sur le mépris, ni sur l'annexion illégale de territoires. Seul le respect réciproque reste la pierre de base de toute réconciliation durable.

Jean Bisson - 19 10 2011

1- La mosquée de Tuba Zangariya a en effet été incendiée la semaine dernière, et des tombes chrétiennes ont été récemment profanées. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires