15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 00:01

Dans Marianne (du 11/17 décembre), Maurice Szafran signe un édito qu'il intitule « Israël : la faillite d'Obama ». C'est bien ce que je pense et que j'ai tenté d'exprimer depuis quelques mois dans mes brèves. Je cite donc des extraits de cet article.

 

Jean Bisson 15 12 2010

 

« Seuls les Etats-Unis (étaient) en position d'imposer la paix au Proche Orient (…) et surtout d'obtenir la création rapide d'un Etat Palestinien digne de ce nom aux côtés d'Israël sécurisé dans ses frontières. (…) C'est vrai, nous comptions parmi ceux qui, incorrigibles optimistes, voulaient se convaincre que Barack Obama serait cet archange de la paix, cette figure tutélaire qui, au nom de l'Amérique, de la raison politique, des droits de l'homme et de l'humanisme, conduirait les deux camps aux gestes, aux décisions et aux compromis indispensables à la paix. Ce rêve est enterré. (…)

 

Pour aboutir à ce désastre, il aura suffi d'une phrase du Département d'Etat américain, d'une capitulation politique (…), d'un renoncement moral et d'un reniement historique : « Les Etats-Unis ont abandonné l'idée d'obtenir un gel de la colonisation israélienne en Jordanie ». (...)

 

La droite et l'extrême droite, ces fous de Dieu et de la terre, ont compris : ils n'ont plus rien à redouter de l'Amérique. (…) Les Palestiniens humiliés, révoltés, courberont davantage l'échine. Jusqu'où ? Jusqu'à quand ? Nétanyahou a défié le démocrate Obama : l'Américain a plié. Triste épilogue. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires