30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 00:01
Au sud d'Amman, à Al-Maghtas, s'est tenu, du 21 au 23 novembre, le second Forum islamo-catholique. Son thème : « Raison, foi et personne humaine. Perspectives chrétiennes et musulmanes ». La genèse de cette rencontre : une suite au rendez-vous romain des 4-6 novembre 2008 qui, lui-même, était une étape dans la polémique née en 2006 après le devenu fameux discours de Ratisbonne dans lequel Benoît XVI avait cité un Père de l’Église, citation interprétée comme une attaque envers l'Islam. On se souvient de la lettre signée par 138 personnalités de l'Islam et adressée alors au Pape (1).
Invités par le Prince Ghazi Bin Muhammad Bib Talal, se sont retrouvés de hauts représentants catholiques et musulmans, de 18 pays arabes, islamiques ou non, des savants, des philosophes, des théologiens. Le cardinal Tauran (2) présidait la délégation catholique forte de 24 personnes. Mgr Salim Sayegh, évêque auxiliaire et vicaire patriarcal pour la Jordanie représentait le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal.

Parmi les intervenants catholiques, on a relevé le philosophe italien Vittorio Possenti, membre de l’Académie pontificale des sciences sociales, auteur de nombreux ouvrages sur la pensée politique, l’éthique et l’ontologie, et François Bousquet, Recteur de Saint-louis des Français à Rome, qui a lui-même beaucoup travaillé dans le dialogue interreligieux.

Les participants à cette rencontre ont été reçus par le Roi Abdallah II de Jordanie qui « s'est réjoui des efforts que déploie le forum dans la promotion du dialogue entre les adeptes des religions islamiques et chrétiennes et de la diffusion des valeurs de modération, de tolérance et de respect mutuel ».

De telles manifestations, de tels échanges sont des événements importants pour l'avenir des peuples dans notre temps de mondialisation et d'interculturalisme. Il est bien dommage que les médias n'en fassent pas suffisamment écho !

Jean Bisson – 30 11 2011

1- Parmi les signataires figurait M. Mustapha Chérif (lien sur son site en colonne droite) qui fut ensuite le premier Musulman à être reçu en audience privée par Benoît XVI.

2- Le Cardinal Jean-Louis Tauran est Président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires