3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 23:02

Le 4 juin, les Nations Unies, depuis 1992, invitent le monde à prendre conscience des violences que subissent des milliers d’enfants et de jeunes. Pauvres, sans famille, mendiants, enrôlés de force dans des troupes armées, assujettis à un travail forcé, etc. Beaucoup trop d’enfants subissent un sort tragique aujourd’hui encore dans le monde ! Beaucoup d’ONG et d’Associations s’investissent dans ce domaine. Des particuliers sont invités à parrainer l’étude d’un jeune qui devient leur « filleul »…

Bien des drames assaillent encore trop d’enfants et de mineurs dans notre monde. Qu’une journée nous le rappelle dans l’année, c’est un premier pas auquel on ne devrait pas rester insensible. Et l’on peut élargir à ces enfants ou ces jeunes souvent très proches de nous, voire dans notre propre famille, qui sont écartelés par des querelles parentales, dans des situations psychologiques qui peuvent être particulièrement traumatisantes …

Il y a 2 jours, le 2 juin, c’était la Journée mondiale pour un Tourisme Responsable et Respectueux … une action visant au respect des enfants et mineurs que l’on contraint à se prostituer…

L'ECPAT (1), réseau international d'organisations, travaille afin d'éradiquer la prostitution enfantine, la pornographie et le trafic d'enfants à des fins sexuelles. Elle encourage la communauté mondiale à veiller à ce que chaque enfant puisse partout bénéficier de ses droits fondamentaux, librement et à l'abri de toutes les formes d'exploitation sexuelle à des fins bassement commerciales.

Ne faut-il pas s’associer à toute entreprise visant à rendre à tout mineur sa dignité, à lui fournir les conditions d’éducation descente, moderne et respectueuse de sa personnalité en construction !

(1)     ECPAT > End Children Prostitution And Trafficking (pour la fin de la prostitution et des trafics d’enfants)

Jean Bisson – 04 06 2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires