16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 23:01

Comme chaque année depuis 28 ans, le troisième week-end de septembre s'ouvre - pour beaucoup -  sur des visites patrimoniales : ce sont les Journées européennes du Parimoine. De nombreux édifices, maints lieux publics et privés ouvrent exceptionnellement leurs portes. Aubaine pour beaucoup de curieux qui peuvent entrer dans maints lieux habituellement fermés au public.

Pour ma part, depuis bien des années, je participe à l'ouverture de deux édifices religieux de ma commune d'habitation qui ont l'originalité de posséder des œuvres d'art (1).

Ravi de faire partager aux visiteurs ce que j'aime, j'enrage cependant de ne pouvoir aller moi-même butiner en bien des lieux que j'aimerais découvrir ou revoir...

L'âge étant désormais une bonne excuse, l'an prochain, si Dieu me prête vie, l’octogénaire qu'alors je serai abandonnera son village à de plus jeunes bénévoles et ira, ailleurs, folâtrer !

Jean Bisson - 17 09 2011

1- Il s'agit de l'église communale d’École (25480) qui offre un belle collection de 14 tableaux dont plusieurs sont classés. Il s'agit également, dans la même commune, et aux mêmes horaires (de 14 h 30 à 18 heures), de l'ancienne chapelle des Missionnaires diocésains, devenue Conservatoire diocésain d'Art sacré, et qui, dans son agréable cadre baroque, offre de belles œuvres d'art dans les domaines aussi variés que la peinture, la statuaire, la paramentique (2), l’orfèvrerie, etc. Toutes les visites sont gratuites ces jours-là !

2- Paramentique : ce terme désigne tout ce qui touche à l'habillement rituel des officiants et aux tissus qui servent au culte dans les édifices religieux et, spécialement dans l'église catholique : soutanes, aubes, chasubles, étoles, manipules, chapes, voiles de calice et de ciboire, garnitures de tabernacle, bannières, tentures, etc. Une grande variété, tant dans les diverses couleurs liturgiques que dans les matières de tissus, et les décors.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires