28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 00:01

J'ai reçu hier matin un montage du Front National. Message transmis par un vieil et très cher ami, qui sollicite ma réaction. (1) Voici ma réponse.

Le Front National, s'il a changé de tête, ne semble pas avoir changé de refrains. Des propos discriminatoires envers les origines ethniques ou les convictions et pratiques religieuses sont indignes du respect de toute altérité. Dans un état laïc, chacun a droit à la liberté de penser, de pratiquer sa foi, de s'habiller comme il le souhaite dans la mesure de la décence, de se nourrir comme il l'entend, bref de vivre en libre citoyen.

Ce devrait être l'honneur de la France que d'avoir su, au cours de son histoire, agréger des populations venus de tous les continents, issus de toutes les cultures, de toutes races et de toutes croyances. Il est triste de constater combien, aujourd'hui, les difficultés d'intégration sont anormalement complexes. Il n'était pas dans la tradition française de se réjouir de dépasser le quota annuel de reconduite à la frontière dont se prévalent aujourd'hui certains officiels !

Le cardinal Secrétaire d’État Tarcisio Bertone, en compagnie du cardinal Roger Etchegaray, premier président des CEE (Conférences Épiscopales d’Europe), relevaient, il y quelques mois lors de l'ouverture d'un colloque sur «l’Europe et la Nouvelle Évangélisation» que les  Européens s’interrogent avec plus d’acuité sur «la dignité et la vocation spirituelle de la personne humaine», tout en déplorant que l'Europe semble connaître des manifestations d’un «laïcisme intolérant».
Quand le laïcisme est-il intolérant ? N'est-ce pas là une vraie question ? Le laïcisme devient intolérant quand il ne respecte plus la liberté religieuse des citoyens...

Ma position est claire : Pour moi, la nouvelle évangélisation s'adresse, «ad intra» : il s'agit pour l’Église de promouvoir, dans ses rangs, des stratégies adaptées à la formation pertinente et permanente de ses membres. La nécessité de s'adapter au monde d'aujourd'hui me paraît non seulement légitime, mais incontournable.

C'est dans cet esprit  de la laïcité que, dans ce blog, j'expose librement mes convictions. Sans autre agrément que mon seul juge-arbitre. 

Si j'avais une autre visée, cela me semblerait un prosélytisme inopportun. Et donc intolérant ! Toute ambition prosélyte est donc pour moi ressentie comme une atteinte à la laïcité qui est fondamentale pour une paix respectueuse : chaque citoyen, dans un état laïc, doit être garanti de pouvoir pratiquer librement sa foi, de s'habiller comme il le souhaite, de manger ce qui correspond à ses goûts ou aux obligations religieuses qu'il se donne. Tout rite qui ne gène ou ne contraint personne a le droit d'exister en France. Bien sûr, en contre-partie, l'obligation est faite à tous de respecter la loi et la civilité qui sont les fondements de la culture française.

Les attaques du parti de Madame Lepen, dans un montage audio circulant sur le net, sont, pour moi, la négation de l'esprit laïc français et de la culture française que j'ai toujours appliqués dans mes relations humaines, dans ma vie professionnelle d'enseignant public, idéal auquel je me suis toujours identifié, tant dans ma vie personnelle, comme dans ma spiritualité. Des choix qui ne regardent que moi mais qui ont leurs références morales : liberté, égalité, fraternité et solidarité avec le pauvre, la veuve, l'enfant et l'étranger.

Jean Bisson – 28 01 2012

1- Pour ceux qui auraient la curiosité de consulter l'affligeante propagande du FN, dont voici le titre « TousversleFN.ppt », comme je n'ai pas pu trouver de lien direct sur le net, je vous propose de vous l'envoyer par mail, si vous me le demandez. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires