22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 23:01

Rien ne va plus. Beaucoup d’associations bénéficiaient  de personnels permanents salariés sous contrat (Contrat Unique d’Insertion, et autres contrats aidés..), mais cette année, faute de crédits, les reconductions sont en majorité arrêtées. Des centaines de jeunes se retrouvent donc au chômage. De nombreuses associations qui employaient les compétences de ces jeunes (souvent bien diplômés) connaissent aujourd’hui de gros problèmes : les compétences feront défaut, impossibles à remplacer sur un budget associatif lui-même victime de la crise économique ! Les Restos du Cœurs, Emmaüs, l’UFC-Que Choisir et tant d’autres sont victimes de cette restriction de crédit. Que voulez-vous, les millions offerts à M. Tapie, il fallait bien les trouver en économisant ailleurs !

Alors les manifestations pour le régime des retraites et pour toutes les autres difficultés financières que connaissent les petits Français, j’espère qu’elles seront aujourd’hui à la hauteur des revendications et des aigreurs des personnes touchées par l’évolution déconcertante de notre pays.

Mais combien se souviendront de cela dans l’isoloir, aux élections de 2012 ???

Jean Bisson – 23 09 2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires