15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 23:02

Le 12 septembre dernier, le Président du Rwanda, Paul Kagamé, effectuait sa première visite officielle à Paris, en réponse à la visite du Président Sarkozy faite en février 2010. Personne n'ignore le différent qui, depuis le génocide de 1994, opposait Kigali à Paris; l'armée française étant accusée de ne pas avoir mesuré la dimension génocidaire du conflit opposant Hutus et Tutsi. Ce conflit inter-ethnique avait fait alors plus de 800 000 victimes.

Un rapprochement diplomatique est ainsi conclu. Place est faite désormais aux entretiens qui s'ouvrent sur les partenariats possibles dans une coopération réciproque, tenant compte des dossiers régionaux et internationaux. Quand la confiance est renouée, la paix peut refleurir. 

Jean Bisson – 16 09 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires