18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 23:02

C’est le 14 juin 1860, et en vertu du Traité de Turin du 24 mars de la même année, que le roi Victor-Emmanuelle II laissait à Napoléon III le Duché de Savoie et le Comté de Nice. C’était le prix à payer pour l’aide politique et militaire que l’Empereur avait apporté au roi d’Italie pour lui permettre de réaliser l’unité italienne. Cette unité italienne bouleversait également les territoires appartenant à l’Eglise, ne lui laissant qu’un territoire très restreint, l’état du Vatican devenant ainsi le plus petit état souverain du monde.

En France, les Italiens sont chez eux ! Et je me suis toujours senti chez moi en Italie. Pays que j’ai connu dès 1950, il y a donc 60 ans, un temps où la bicyclette m’avait conduit de Lyon à Rome, puis à Naples et au Vésuve, via Assise, et retour par Gènes. C’était à l’occasion d’une « année sainte ».

Jean Bisson – 19 06 2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires