7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 00:01

Pour les Coptes, c'est aujourd'hui la fête de Noël. L'attentat à la voiture piégée d'Alexandrie (qui, finalement, a provoqué dans la communauté copte égyptienne 22 morts et beaucoup plus de blessés), a fait suite à un attentat dont la presse n'a pas parlé : une communauté chrétienne des Philippines, dans la Province de Sulu, sur l'île de Solo, le 25 décembre dernier, alors qu'elle célébrait la messe de Noël, à l'intérieur d'un camp militaire, a été victime d'un attentat qui a  gravement blessé 11 personnes.

Mgr Jose Colin Bagaforo, évêque auxiliaire de Cotabato, réagissant le 27 décembre a demandé avec force  "réparation" pour la chapelle profanée par l’attentat, ajoutant que "Tous les lieux de culte consacrés doivent toujours être respectés". Il ajoutait une exhortation aux fidèles à renforcer leur prière, et aux communautés chrétiennes et musulmanes de la région à "travailler plus que jamais" en faveur de la réconciliation et la paix.

Ces violences visant à dresser Musulmans et Chrétiens les uns contre les autres vont contre les souhaits de paix et de respect de la majorité de chaque confession. Il faut en prendre conscience. Dans les deux communautés, et de toute urgence. Chrétiens et Musulmans du monde doivent s'unir pour imposer la paix entre croyants et fils d'Abraham. Les extrêmistes ne doivent pas faire la loi !

Jean Bisson – 07 01 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires