15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 00:01

"Laissé nou corigé no fote", ô Facebook, notre Maître es-communication !

 

"C'est la nouvelle supplique de quelques blogueurs et autres usagers d'internet qui sont aussi des fans de la langue française...  Je suis de ceux qui, parfois pressé par le temps, ou par simple maladresse d'un doigt qui effleure la touche voisine non visée ou n'appuie pas assez sur la bonne touche, mettent parfois en ligne un texte comportant des fautes d'orthographe !

Dans mes brèves, il m'arrive trop souvent de faire de telles erreurs... Et le lendemain, en survolant mon texte, l'erreur me crève l'œil et, parce qu'Over blog le permet, je corrige mon erreur, le lendemain, dès que j'en ai l'occasion.

Or, sur Face book, ce qui est mis en ligne l'est pour l'éternité sans que le producteur puisse retoucher son texte. L'impossibilité de corriger une erreur est très désagréable ! Du moins pour ceux qui s'attachent encore  au respect de notre belle langue !

Car beaucoup - est-ce la conséquence de l'usage grandissante des SMS ? - tendent à utiliser une rédaction assez euphonique... Mais la confusion de "a" et "à", de "et" et "est", de "on" et "ont", c'est tout de même à la portée d'une majorité !  

 

Pour moi, le respect de la langue française, c'est à travers cette rigueur, le respect des lecteurs. Notre langue, même sur Face book, vaut bien d'être respectée, et comme l'erreur est très humaine, ne faudrait-il pas que tout prestataire permette aux auteurs de corriger un texte après sa mise en ligne.

 

Jean Bisson - 15  02 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires