8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 23:00

J'avais déjà abordé cette question il y a presque un an : la phytothérapie est menacée par le lobby des trusts pharmaceutiques. Ces grandes entreprises ont réussi à s'emparer par le lobbying de la confiance des organismes européens. Voici un résumé du dossier reçu hier par un ami. J'ai évidemment signé cette pétition. Et je manquerai pas de titiller certains candidats aux législatives sur leur position en ce domaine.

Jean Bisson - 08 06 2012  ( Demain, n'oubiez pas d'aller voter... C'est important d'utiliser ce droit ! )

(extraits du document reçu)

Après des années de lobbying, l'agro et la pharma-industrie sont en train de parvenir à leur but : un texte draconien de l'Union Européenne est sur le point de nous priver de milliers de produits naturels de santé. 

Au moment précis où se produit à l'échelle de notre continent une spectaculaire prise de conscience des ravages de la malbouffe, et de l'importance cruciale d'une alimentation riche en nutriments essentiels, pour prévenir et guérir les maladies, alors que tous ces produits étaient jusqu'à présent en vente libre, tant qu'ils ne présentaient aucun danger, l'Union Européenne a décidé d'interdire par principe toute forme d'information des consommateurs sur les bénéfices thérapeutiques à en attendre. 

Un règlement européen, le 1924/2006/CE, interdit aux fabricants de produits naturels de santé d'informer le public des effets favorables possibles de leurs produits.

La conséquence sera non seulement que vous n'aurez plus l'information, mais ce règlement va détruire des milliers de petits producteurs, ce qui, selon toute probabilité, entraînera un effondrement de la qualité et de la diversité des produits de santé naturelle et surtout, une hausse dramatique des prix. Des peines d'emprisonnement sont prévues pour les contrevenants. En quelques mois, ce sont plus de 20 000 références de ces produits qui ont disparu des rayons des boutiques bio.

Le règlement 1924/2006/CE impose une nouvelle procédure d'agrément pour les produits de santé naturelle portant des indications thérapeutiques (prévenir ou soigner des maladies) : oligo-éléments, minéraux, vitamines, acides gras, acides aminés essentiels, tous les nutriments dont notre corps a absolument besoin pour maintenir un bon état de santé sont visés.

A ce jour, et depuis 4 ans, plus de 95% des dossiers déposées pour des produits à base de plantes ont reçu un avis négatif de l’EFSA. Trop rigoureuse, calquée sur des procédures propres aux médicaments, l’EFSA prend sa décision sur très peu de données et rejette des allégations pourtant déjà autorisées dans plusieurs pays européens. 

Une coalition s'organise au niveau européen pour réunir un million de signatures.

Vous pouvez ajouter votre signature si vous souhaitez soutenir ce droit à la liberté des soins.

Pour signer, se rendre sur le site suivant en appuyant en même temps sur la touche Ctrl de votre clavier (généralement à l'angle inférieur gauche) :

Pour signer, se rendre sur le site suivant : http://institut-protection-sante-naturelle.eu/video/Petition1204/Petition1205.html?utm_source=Newsletter-gratuite&utm_medium=emailing&utm_campaign=201206_petition-ipsn

Partager cet article

Repost 0

commentaires