19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 23:01

Quand le Président, commentant les récentes pertes militaires des troupes françaises, déclare que ces attaquent montrent "l'intensité des combats désespérés des insurgés", c'est en contradiction flagrante avec la réalité. Le "Canard" du 17 août titre l'un de ses articles : «Sarko seul à croire au "désespoir" des talibans». 


La situation décrite par les responsables militaires – aussi bien français qu'américains, reconnaissent que les Talibans contrôlent plus des 2 tiers du pays, que les attentats sont de plus en plus audacieux et que l'on constate "une lente érosion de la puissance que la FIAS (les forces de l'Otan) a pu symboliser jusqu'à aujourd'hui". Pourquoi masquer la vérité ? Si les raisons fondamentales de ce conflit sont tout à fait justifiables, voire même parfaitement honorables, il n'en reste pas moins qu'il faut au plus vite trouver une solution pacifique à ce conflit idéologique et imaginer comment se protéger de la drogue que produit ce pays et dont il inonde le monde.


 Je l'ai déjà dit bien des fois : aucune armée, pas plus russe qu'américaine, même aidée par des contingents français et d'autres nations, ne pourra gagner une guerre contre les Talibans. Les leçons du Vietnam et d'Algérie n'ont servi à rien !

 

Tout cela coûte cher en vies humaines, ce qui est encore plus précieux que les milliards inutilement engloutis. 


Jean Bisson – 20 08 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires