9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 09:03

Le printemps, cette année, tarde à réchauffer les Vieux dont je fais partie. J'ai la chance de me tenir soit devant ma cheminée, c'est là que je lis, soit devant mon ordinateur, accoudé au radiateur de mon bureau.

Mais il faut aussi que je marche. Une bonne demi-heure est nécessaire quotidiennement. Il est certain que marcher, caressé par le soleil est plus agréable que d'avancer sous un parapluie ! La végétation, si elle apprécie l'eau, me rejoint pour savourer la tendre chaleur si bénéfique du soleil !

Jean Bisson - 09 04 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires