8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 23:01

Des bureaux de vote vandalisés à Marseille... Des menaces... Des intimidations... Mais les élections ne sont-elles pas la manière démocratique et pacifique de s'exprimer? Manque d'éducation, sans doute. Déficit de repères, vraisemblablement. Pourquoi utiliser la violence plutôt que de participer à l'édification du monde de demain?

Nous sommes dans un monde qui dispose de merveilleux moyens de communication. Mais comment utilise-t-on cet extraordinaire potentiel de dialogue? Beaucoup de ceux qui ont une opinion - religieuse, politique, voire économique et même artistique - n'entrent en dialogue que pour tenter de "convertir" leur partenaire. Ils tiennent à lui prouver qu'il a tord - sous-entendant qu'eux seuls ont raison.

Conséquence logique: si "je"ne reconnaissais pas "mes" tords, c'est que je suis, au mieux mal informé, sans doute ignare, voire abusé et même peut-être à la solde d'un bas complot !  Je refuse de me laisser enfermer dans une telle dialectique.

Je réagis librement aux nouvelles qui me parviennent du monde. Mes sources sont inscrites dans le bandeau qui surplombe ma page de blog. Concernant l'évolution du monde d'aujourd'hui, j'ai de grandes craintes pour son avenir. J'ai la conviction qu'à se barricader chacun dans son parcours, dans ses droits historiques, dans ses certitudes, qu'à cultiver sa peur des autres, sa crainte de perdre sa propre identité, voire d'être dépossédé de ses propres avantages, nous sommes dans une impasse.

La seule issue, la seule sagesse - c'est mon opinion et je ne contrains personne à la partager - c'est de vouloir un monde pacifié, respectueux de nos différences, acceptant de dépasser les droits historiques, et les héritages figés du passé. Il s'agit de vouloir jeter les bases d'un monde nouveau où des relations fraternelles et justes permettraient à chacun de vivre dans la dignité, et fier de sa culture, de sa foi, de son originalité.

C'est pour que cette utopie prenne corps que je défendrai, jusqu'à mon dernier souffle, l'idéal de liberté, de laïcité, d'équité et de fraternité universelle. Autant de valeurs et d'exigences qui se dégagent d'ailleurs de "ma" lecture des Saintes Ecritures.

Jean Bisson  09 05 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires