31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 23:01

En ce 1er avril, journée consacrée souvent aux farces et autres divertissements joyeux, le calendrier liturgique catholique en fait, cette année, le dimanche des Rameaux et de la Passion (que j'ai présenté hier).

Un lecteur, très assidu ces derniers jours à communiquer, m'a informé de la situation très préoccupante des Coptes en Egypte. J'ai déjà eu l'occasion de parler des attentats qui avaient endeuillé cette communauté chrétienne il y a quelques mois. Je n'ai pas eu de nouvelles directes récentes d'un ami prêtre qui séjourne depuis plus de 40 ans entre Alexandrie, Beyrouth et Damas. Sa dernière lettre remonte aux temps de Noël dernier.

Certes je tente de suivre, notamment à travers les dépêches quotidiennes qui me viennent du Vatican, la situation des Chrétiens malmenés dans de trop nombreux pays d'Orient et d'Afrique. La peur et l'ignorance, attisées par le sentiment de posséder la seule vérité engendrent des comportements agressifs et des haines qu'amplifient les encouragements de certains intégristes islamistes, peu nombreux mais hyper actifs et super dangereux.

Les déchaînements de violence sont devenus une manière de s'affirmer. C'est une situation lamentable. Quelles réponses peut-on apporter? Je n'en vois que deux.

La première, c'est de répondre à la violence et à la haine par les armes de la force et la nécessité de survivre coûte que coûte. Et ce sera, au mieux, la loi du talion, œil pour œil dent pour dent... mais plus généralement, comme le dit Lamek dans la Bible, sept fois soixante-dix-sept fois.... Tout enchaînement de violence, je le refuse, je le condamne. La seconde réponse, celle à laquelle j'adhère, c'est de se battre par des moyens pacifiques, par la parole et par l'écrit, par la raison et la supplication !

J'en appelle donc au dialogue, à la justice, au pardon. Ce sont les seules armes dont je veux me servir, dans le temps compté qui me reste à vivre. Sur le chemin du calvaire, Jésus a refusé d'utiliser les légions d'anges, mais il a transmis la paix au bon larron qui mourait à ses côtés. Le rameau d'olivier que l'on brandit aujourd'hui, dans le midi et en Orient, ou de buis daans bien des régions de France, n'est-il pas symbole de la paix?

Jean Bisson - 01 04 2012



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jonas 01/04/2012 11:03


Bonjour, 


Votre blog de ce matin me ravi, car vous n'oubliez pas les souffrances qu'endurent les chrétiens dans les pays musulmans d'abord et  ensuite  dans les pays communistes ou
 aotoritaires comme  Cuba-Corée du Nord, Birmanie etc. Mais en premier les pays musulmans. + de 80% dans les pays musulmans. Ce sont les chrétiens du silence.


Actuellement au Sud Kordofan les chrétiens sont bombardés et + de 120 000 ont quitté leur terre à cause de leur foi. 


Depuis le mois de juin 2011 + de 10 églises ont été détruites  dans cette région pourquoi ? 


Ce sont des nombreuses organisations sociales  chrétiennes  qui sillonnent le monde pour  apporter leur aide et pour  soulager la misère des hommes sans aucune différence et
ceci depuis des décennies.


Aucune religion  au monede ne fait autant, mais c'est elle qui est la + persécutés. Volà ma révolte.