9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 11:14

Les religions se doivent de lutter contre toute forme de haine et contre tout usage de la violence.  Monseigneur Twal, Patriarche latin de Jérusalem,  n'a cessé de condamner toute violence, comme le préconisait déjà, dès 2010, le Synode pour le Moyen-Orient. Ce rassemblement s’était achevé sur un appel à la communion et à la paix dans son Message au peuple de Dieu : « Nous condamnons la violence et le terrorisme d’où qu’ils viennent et tout extrémisme religieux.»

Il ne faut jamais cesser de rappeler que toute violence doit être considérée comme une insulte à la volonté divine et un comportement humain insoutenable. La vie est un bien qu'aucun homme ne devrait prendre le droit d'enlever volontairement à un autre. Dans le monde d'aujourd'hui, combien de nos sociétés sont encore loin de vivre ce principe qui ne peut s'étendre que par une évolution universelle de la conscience humaine. Il faut du temps pour propager universellement ce respect. Mais c'est à chacun, à chaque famille, à chaque culture, qu'il faut impliquer ce principe dans l'éducation. Tous les milieux, de la famille aux groupes sociaux, doivent semer ce respect de nos différences.

Jean Bisson - 09 01 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jonas 09/01/2013 12:07


Bonjour JB


Votre souhait est admirable. Mais dans quels pays la vie humaine n'a aucune  valeur? Il suffit de regarder ce qui se passe à travers le monde. + De 100 personnes sont tuées chaque jour dans
un silence assourdissant.