21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 23:01

Alors que toute l’attention médiatique se concentre aujourd’hui sur la non-reconnaissance officielle par Israël d'un État palestinien, alors qu'on constate, au niveau des Nations Unies, un revirement du Président Obama qui, finalement a reculé pour ne pas s'attirer les reproches d'Israël, en Égypte, c’est un véritable drame humain qui se joue, loin des caméras, dans le désert du Sinaï, zone à haut risque, lieu de tous les trafics, y compris celui d’hommes et de femmes ! Quelque 600 migrants, originaires de la Corne de l’Afrique sont toujours retenus en otage dans cette région (1), par des groupes armés qui évoluent librement. Attente sans doute de rançons ? Mais les prisonniers sont des pauvres, d'origine pauvre ; les rançons ne pourraient venir que d'organisations humanitaires du monde libre.

Toute prise d'otage est criminelle. L'homme n'est pas une marchandise !' Et l'économie du monde libre étant en crise, l'Europe elle-même connaissant la récession et ses banques essuyant les revers financiers que l'on sait, qui pourrait venir sauver ces quelques centaines de migrants qui se sont fait kidnapper par des tributs aux mœurs d'un autre âge ? Ces hommes sont pourtant nos frères !

Jean Bisson – 22 09 2011

1- C'est dans ces montagnes du Sinaï, que Moïse avait reçu les « Tables de la Loi », ce décalogue des principes fondant l'alliance entre « l’Éternel » et son peuple... Un lieu que bien des pélerins connaissent bien et que j'ai moi-même parcouru, à pied, au temps où je le pouvais encore !

Partager cet article

Repost 0

commentaires