28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 23:01

A l'occasion du premier anniversaire de l'indépendance du Soudan du Sud, le 9 juillet dernier, Mgr Paulino Lukudu Loro, archevêque catholique de Juba, et Mgr Daniel Deng Bul, archevêque épiscopalien de Juba et Primat de l'Eglise épiscopalienne du Soudan, ont publié un communiqué commun analysant, de leur point de vue, la situation critique des deux Soudan.

Ils refusent "la guerre comme option pour résoudre les disputes et font appel à toutes les parties en cause afin qu'elles respectent le cessez-le-feu et retirent leurs forces de la région frontalière".

L’agence vaticane Fides qui rapporte cette intervention note leur regret de constater que "des citoyens originaires du nouvel Etat aient été expulsés par Khartoum, et dénoncent les attaques qui ont pris pour cible des édifices chrétiens au Soudan." Ils déplorent  "la détérioration des relations entre le Soudan et le Soudan du Sud, les conflits interethniques au Soudan du Sud et des trois guerres civiles encore en cours au Darfour, dans le Sud Kordofan et dans le Nil Bleu."

Les archevêques soulignent que "le pétrole est une ressource donnée par Dieu qui doit bénéficier aux deux pays" et demandent "un accord basé sur des normes internationales en vue du transport du pétrole brut et de la reconnaissance des dommages causés par la situation d'impasse actuelle aux populations des deux Etats."

Ces responsables religieux dénoncent enfin la corruption interne, les tensions ethniques et les oppositions stériles avec les Etats voisins.

Pour ces autorités chrétiennes, il est courageux de prendre aussi clairement position pour poser les questions qui empoisonnent cette région africaine. Que leurs suggestions et leur sagesse servent à l'avènement d'un avenir juste et serin !

Jean Bisson - 29 07 2012 (d'après une  information de l'Agence "Fides")

Partager cet article

Repost 0

commentaires