11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 10:36

A Damas et à Alep, les chrétiens sont terrorisés. C'est ce que confirme Mgr Antoine Audo, jésuite et évêque chaldéen d’Alep.

Dans un entretien à Eglise en Détresse (AED), le prélat fait part de sa grande crainte de voir se répéter la catastrophe d’Homs quand le quartier chrétien, au printemps dernier, a été bombardé, obligeant plus de 120.000 chrétiens à un exode massif et précipité. Dans cette situation d’anarchie, l'évêque redoute que des personnes armées fassent irruption dans les secteurs chrétiens, comme cela a été le cas à Homs.

Interrogé sur les raisons de ces violences contre les chrétiens, l’évêque explique que les causes de ces menaces antichrétiennes sont compliquées, et qu'il n'est pas en mesure de fournir des raisons claires de cette hostilité des rebelles à leur encontre. L’évêque avoue avoir subi des pressions pour se déclarer tant en faveur du régime que des rebelles. Et il ajoute  avoir toujours répondu être du côté du pays, de son unité et de la paix. Mais il est certain, pour lui, que si des hommes armés entraient dans le quartier chrétien, les conséquences seraient terribles.

Dans les conflits entre partis politiques, entre communautés musulmanes de traditions concurrentes, les Chrétiens, toujours minoritaires, pris entre les blocs antagonistes, risquent de faire les frais, quel que soit le gagnant... Pourtant, historiquement, les Chrétiens sont les plus anciens croyants et citoyens de ce pays, issus du premier groupe des disciples de Jésus ! 

Dieu peut-il abandonner les Chrétiens?  Dieu ne se mêle pas des injustices et des crimes que commettent les hommes entre eux. Il n'est pas intervenu dans l'abominable shoah... Il n'intervient pas quand des fous tuent des innocents. Ce détachement est incompréhensible pour nombre de croyants ! L'homme a voulu sa liberté. Ne doit-il pas en assurer seul les conséquances, bonnes et mauvaises ?

Jean Bisson - 11 08 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires