2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 00:01

Un correspondant de Marianne (1), réagissant aux propos indignés de Christian Estrosi à propos des critiques lancées contre le Président de la République fêtant son élection au Fouquet's - ce qui remonte à bientôt cinq ans - déclarait que cette brasserie pratiquait des "tarifs populaires" ...

Et de citer, ces tarifs, disponibles sur internet dont voici un extrait : Filet de bœuf grillé, poêlée forestière et tomate glacée : 48,00 euros ; Saint-Pierre à la nage, mitonné de coco glacé et mizuna : 51,00 € ; Gambas Camerone marinées au lait de coco et curry, risotto crémeux aux amandes : 52,00 € ; Carré d’agneau rôti, tian de légumes : 55,00 € : Sole dorée au beurre et fleur de sel, pommes vapeur : 64,00 €.  (2)

Quand vous y ajoutez une boisson ou peut-être encore un café, même sans entrée, ni fromage, ni dessert, je doute que ce tarif soit à un niveau très "populaire", même pour un extra dominical exceptionnel...

S'il m'arrive, lors d'un séjour dans la capitale, de m'offrir une bonne table, je choisis un très bon restaurant où, pour ce prix, j'ai un excellent menu complet, avec une bonne bouteille, le tout aimablement servi, et à deux pas de l'hôtel où j'ai mes habitudes, de plus à proximité de la gare de Lyon... 

Quand un élu parle de "tarif populaire" au Fouquet's, c'est vraiment qu'il ne sait rien des revenus des Français moyens. C'est même une insulte au peuple-citoyen. Ne mériterait-il pas d'être condamné à vivre (à se loger et à se nourrir) pendant 1 ou 2 mois avec, en poche, l'équivalent d'un smig? Et l'on pourrait, à l'issue de cette épreuve, lui demander combien de fois il a eu la possibilité de se payer la "populaire Brasserie du Fouquet's" !

Comment le citoyen peut-il voter pour des candidats aussi déconnectés des réalités du peuple?

Jean Bisson – 02 02 2012

1- Qui signe Meltem de Joinville le Pont – in Mariane p 68 du 28 janvier 2012

2- J'ai fait un "copier-coller" depuis la carte du Fouqet's... J'espère ne pas être poursuivi en application de la loi nouvelle loi dont j'ai parlé hier...  Je promets de ne pas mettre ces plats à mes prochains menus domestiques. Seul le "mizuna" m'est pourtant inconnu. (3)

3- Je suis retourné sur internet pour ne pas me coucher sans savoir ce qu'est le sans doute truc japonais dénommé "mizuna". La mizouna est une salade, effectivement japonaise, sans doute de la famille des moutardes, avec un feuille passablement déchiquetée, qu'une simple et belle roquette d'origine italienne, de celle qui pousse comme du chiendent dans mon jardin et même surtout dans les allées, peut allégrement remplacer ! Mais la touche japonaise du Fouquet's doit faire "branché" ! Et ça se paie !

 Bien sûr si cette "mizouna" arrive par avion du Japon, c'est sans doute ce qui justifie le prix du plat... Mais qu'en pensent alors les "écolos"???


Partager cet article

Repost 0

commentaires