14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 00:01

Un texte intitulé «L'islam bafoué par les terroristes », a été publié le 12 janvier dans "Libération". Il est signé par 60 citoyens de tradition ou culture musulmane ou héritiers de ces références. Cet appel est en ligne et tous ceux qui le souhaitent peuvent signer cet appel en allant sur le site : www.respectmag.com.

Ce manifeste devrait permettre, si on le fait connaître, que moins de gens ne fassent l'amalgame «Islam = terrorisme» ! C'est une très forte majorité de Musulmans qui pensent ainsi.

Jean Bisson – 14 01 2011

« L'islam bafoué par les terroristes »

« Dès les premières heures de l'année, 21 chrétiens étaient massacrés à la sortie de la messe, devant l'Église des Saints d'Alexandrie en Égypte. Deux mois auparavant, veille de la Toussaint, des terroristes assassinaient 45 chrétiens dans la cathédrale de Bagdad. Des atrocités commises «au nom de l'islam».

« Nous rappelons, haut et fort, que ces meurtriers ne sont pas l'islam, et qu'ils ne représentent en rien les musulmans. Nous voulons signifier par cet Appel notre refus de ce rapt de nous-mêmes: celui dont on usurpe l'identité est plus à même de démasquer le faussaire. L'instrumentalisation de la religion est certes trop souvent, ici, le fait de certains médias ou politiques. Elle reste, de par le monde, la terrible arme des extrémistes. Et ce sont eux qui tuent, dans différents pays, des femmes, des hommes et des enfants de toutes confessions, dont de nombreux musulmans. Le meurtre de chrétiens, comme de tout être humain, est une horreur absolue. Et c'est aussi l'islam qu'on assassine en commettant ces crimes en son nom.

« Alors comment se taire quand on tue en votre nom? Depuis la France, les citoyens de foi, de tradition ou de culture musulmane - ou héritiers de ces références - veulent ici dire leur indignation devant ces crimes. Pour leurs voisins, pour leurs enfants et pour eux-mêmes, contre les amalgames destructeurs. Ils clament haut et fort leur refus de l'intolérance et des violences commises, de par le monde, à l'encontre de minorités. Et plus fort encore lorsque certains bafouent leur foi ou leur identité en tuant au nom de l'islam. Construisons partout le vivre ensemble dans nos pays multiconfessionnels ».

RespectMag

Partager cet article

Repost 0

commentaires