15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 00:02

Le peuple tunisien a obtenu, à mains nues, le départ de son Président. C'est sans doute une victoire de la démocratie trop longtemps bafouée. C'est aussi, il faut l'espérer, la victoire des droits de l'homme pour chaque Tunisien.

Avec modestie, la France saura-t-elle répondre aux éventuels besoins de ce pays dans sa construction d'un avenir de justice et de paix, de liberté et d'égalité ?

Jean Bisson – 15 01 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires