23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 23:02

Le rendez-vous de l'UpM (Union pour la Méditerranée), prévu pour le 7 juin à Barcelone (voir ma brève du 21 mai dernier), et que je pensais être le naufrage de ce projet sarkosien, n’aura sans doute pas lieu. Donc pas de naufrage immédiat !

A la demande de l’Espagne, un report de cette réunion en novembre serait à l’étude. On en comprendra les raisons : permettre d’engager de nouveaux s pourparlers entre Israël et les Palestiniens et tenter, une fois de plus, de trouver un compromis pacifique de co-existence. La nouvelle date se situerait alors au 15° anniversaire de la création du processus euro-méditerranéen.

Je ne crois guère aux miracles politiques. Mais concrètement, c’est un répit de six mois accordé aux Israéliens pour construire sur des terrains palestiniens, six mois de risque d’attentats, de morts et de blessés supplémentaires, de souffrances et d’angoisse dans les deux camps !

Et le naufrage, arrivera après. 

Jean Bisson – 24 05 2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires