19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 18:42

Dès 1988, l'écrivain dissident Vaclav Havel, pionnier de la liberté dans un état communiste encore très strict quant aux libertés, avait rencontré à Prague le Président Mitterrand... Puis il avait réussi à imposer une « révolution de velours », sans violence, pour que le peuple tchèque accède à la liberté ! Sa lutte contre le totalitarisme soviétique, puis l'entrée de son pays dans l'Europe fut l’œuvre de ce poète qui deviendra Président et restera lié à la France, à notre culture, à nos valeurs démocratiques et au principe de liberté de penser et d'écrire.

C'est une belle figure de notre temps qui vient de s'éteindre. Puisse-t-il rester dans notre mémoire comme un combattant pacifique pour la dignité du citoyen, la liberté des peuples, la fraternité européenne et la solidarité universelle !

Jean Bisson – 19 12 2011 

Partager cet article

Repost 0

commentaires