6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 23:01

"Lux in arcania" (Lumière sur les secrets) : ce sera le titre, dans le cadre prestigieux du Musée du Capitole, d'une présentation exceptionnelle que la Ville de Rome exposera en février 2012. Il s'agit d'une centaine d'archives secrètes du Vatican ! Ces documents viennent d'être présentées en avant-première au Vatican même par le Cardinal secrétaire d’État Tarcisio Bertone, le Cardinal Raffaele Farina, Archiviste bibliothécaire, Mgr Sergio Pagano, Préfet des Archives du Vatican, M. Giovanni Alemanno, Maire de Rome, M. Dino Gasperini, Assesseur communal pour les politiques culturelles, et M. Umberto Broccoli, Surintendant pour les biens culturels de Rome.

Parmi les documents du VIIIe au XXe siècle seront notamment exposés : la Lettre des membres du Parlement anglais à Clément VII à propos du mariage d’Henri VIII (de 1530), les Actes du procès contre Galilée (XVIIe s.), la Bulle sur la déposition de Frédéric II (1), ainsi que des documents de la période de la seconde guerre mondiale, mais rien encore n'est disponible concernant les archives de Pie XII. (2)

« C'est la première fois qu'un large public pourra avoir une vue d'ensemble sur le contenu des Archives du Vatican, mais aussi prendre connaissance de la nature de ce fonds et du service que l'institution rend depuis des siècles au Saint-Siège et au monde de la culture », a précisé Mgr Pagano. Le prélat a également annoncé la publication d’un recueil de documents et de témoignages sur le massacre des Arméniens à la fin de la première guerre mondiale en Turquie, et sur les atrocités commises alors sur les femmes enceintes.

Le maire de Rome, M. Alemanno, s'est réjoui de cette collaboration entre la ville civile et la ville religieuse, entre la capitale de l’Italie et la capitale de la Chrétienté.

Une raison de plus d'aller passer quelques jours dans les murs de Ville éternelle en 2012 !

Jean Bisson – 07 07 2011

1- La conversion de l'Empereur Constantin au IV° siècle, dès ses origines, a posé la question de la suprématie entre le spirituel et le temporel... Qui était le premier : le Pape ou l'Empereur ? Avec Frédéric II au XIII° siècle, la question reste la même. C'est pourquoi l'Empereur du Saint Empire romain germanique, héritier de Charle-Magne, Roi des Romains et Roi de Jérusalem, sera par deux fois excommunié, en 1243 par Grégoire IX, puis en 1245 au concile de Lyon par Innocent IV.

2- Il faudra encore plus de deux ans pour achever le classement définitif et la mise en micro-films de ces documents.

Partager cet article

Repost 0

commentaires